Amandine, créatrice de Flore Nomade

Amandine, créatrice de Flore Nomade

Quand on parle de commerce ambulant, on pense spontanément à de l’alimentaire. C’est à un commerce tout à fait inhabituel que se livre néanmoins Amandine Ollagnier dans son camion de fleuriste ambulant. Un concept qui a nécessité de repenser tous les impératifs du métier. Explications. Amandine a 29 ans. Elle est née à Saint-Etienne, et a habité 20 ans en Haute-Savoie.

« Après des études d’architecture et dans le domaine de la petite enfance, explique Amandine, j’ai décidé de devenir fleuriste. Le fleuriste travaille avec les végétaux, les matières, les couleurs, et doit avoir un réel contact avec les clients car ils veulent toujours des choses différentes, basées sur leur propre sensibilité. Avec les fleurs, on peut faire des millions de choses ».

Amandine a suivi ses études à Objat pendant 3 ans. « Je suis arrivée ici et j’ai cherché du travail dans le secteur de la petite enfance. Comme il n’y avait pas d’offre dans cette branche, j’ai effectué un stage en fleuristerie et…je ne suis jamais repartie ! »

Ce faisant, elle a suivi ses parents, venus en Corrèze pour changer de vie. « Au final, après mon stage, j’ai passé un CAP et le brevet professionnel. J’ai ensuite travaillé chez une fleuriste en Dordogne, qui avait un grand magasin. J’y suis restée un an après mon apprentissage, en tant qu’employée ».

Le métier lui plaît beaucoup, mais il lui manque malgré tout un petit quelque chose. « Je suis très proche de la nature. Et par rapport à l’approche conventionnelle du métier, où on utilise beaucoup d’engrais, des fleurs qui viennent de Hollande… tout ça ne me plaisait pas.

« Je voulais exercer ce métier comme je l’entendais, en conformité avec mes valeurs.

« Je voulais exercer ce métier comme je l’entendais, en conformité avec mes valeurs.

Accompagnée par Airelles, Amandine se dirige d’emblée vers le commerce ambulant. « J’ai l’atelier de fleuriste chez moi, mais je ne vends que sur les marchés et en ambulant. Je fais tout comme un fleuriste, à cette exception près que je n’ai pas de magasin et que c’est moi qui me déplace. Cela a du sens en zone rurale : aller voir les gens plutôt que de les faire se déplacer. Sur les marchés, on voit des gens différents. Des personnes âgées qui ne peuvent pas venir et des jeunes qui n’osent pas venir en magasin. On touche plus de monde ».

Pour se fournir, Amandine passe par un grossiste qui se fournit exclusivement en France. « Pour le reste, c’est très compliqué. Du coup, je ne dispose pas d’une gamme de choix énorme en fleurs et en plantes. Mais ça me suffit car je ne veux pas partir dans tous les sens ». Une gamme réduite qui force à la créativité. « Je ne me pose pas la question, je fais avec et je travaille à partir de ce que j’ai. J’ajoute aussi beaucoup de plantes locales : je n’achète pas de feuillage, je glane. Je ramasse ce qui plaît et ça permet de mettre en valeur la flore locale et de travailler au fil des saisons. Je travaille par exemple avec de la mousse, des pommes de pins, des noisettes, des branches, etc ».

Amandine propose des compositions et des bouquets qui sont créés à l’atelier. « Quand j’arrive sur le marché, les bouquets et les compositions sont prêts. Je vends aussi des plantes à mettre dans les jardins… »

Pour sa première année d’activité, Amandine est allée là où le vent la portait. « Si je devais faire un bilan de cette première année, je dirais : une année un peu folle avec le confinement. Mais aussi pleine de surprises car je n’avais jamais travaillé sur les marchés. Et commercialement, des clients qui ont bien accroché au concept, qui commencent à me connaître, et une activité en livraison qui se développe bien ».

Amandine est donc prête à aborder la deuxième année…

Vous la retrouverez sur les marchés : Tulle à la cathédrale le mercredi, le mardi à Marcillac La Croisille, le samedi à Uzerche et le dimanche à Chamboulive, à la foire du Lonzac le lundi une fois par mois. Amandine propose des livraisons dans une zone de 30 km autour de St Ybard.

Tel : 07 66 51 63 05 / Facebook : Flore Nomade

Mardi 16 novembre │de 14h à 20h

Création ou reprise d’entreprises

Découvrez les aides à la création d’entreprise ou trouvez une entreprise à reprendre en Corrèze. Rendez-vous le 16 novembre de 14h à 20h.

Je participe
En savoir +

Mercredi 17 novembre │ de 14h à 20h

Job Dating
Trouver un emploi en Corrèze

Des centaines d’emplois salariés dans des secteurs très divers sont à la recherche de vos compétences. Rendez-vous le 17 novembre de 14h à 20h.

Je participe
En savoir +

Mercredi 18 novembre │ de 14h à 20h

Job Dating
Métiers de l’aide, de l’accompagnement et de la santé

Étudiants, jeunes professionnels ou expérimentés, en reconversion pro, les opportunités sont nombreuses. Rendez-vous le 18 novembre de 14h à 20h.

Je participe
En savoir +
La Corrèze s’invite à Paris

*Fait avec ♥ par le Département de la Corrèze